Programme des formations de praticiens en Validation®

L’enseignement sera assuré par deux formateurs, dont un au moins est un formateur certifié par le Validation Training Institute (Institut d’Enseignement de la Validation®, Cleveland, U.S.A.).

Vous pouvez vous inscrire via notre formulaire en ligne.

Téléchargez le programme détaillé de la formation de praticiens (PDF).

Objectifs de la formation :

  • Découvrir en quoi consiste la méthode de Validation® de Naomi Feil.
  • Étudier les fondements théoriques de la Validation®, empruntés aux sciences humaines auxquelles Naomi Feil se réfère, dans les travaux de C.G. Jung, S. Freud, E. Erikson, A. Maselow, C. Rogers, J. Piaget, etc.
  • Connaître et intégrer les principes de la Validation®, édités par Naomi Feil.
  • Comprendre le concept des différentes phases de l’étape de “ Résolution du passé”, telles qu’ils sont définis par N. Feil : la mal orientation, la désorientation, les mouvements répétitifs, l’état végétatif.
  • Maîtriser les techniques d’accompagnement et de communication adaptées à chacune de ces phases.
  • Se former à la pratique de la Validation® individuelle, par l’expérimentation sur le terrain.
  • Se préparer à l’examen écrit (rédaction d’une étude de cas) et pratique, en vue d’obtenir la certification de Praticien en Validation® individuelle.

À la fin des 13 journées de formation, chaque stagiaire sera capable :

  • d’utiliser la méthode de Validation® dans sa pratique professionnelle au quotidien.
  • d’identifier les différentes phases de l’étape de “Résolution” décrite par Naomi Feil.
  • de mettre en application en toutes circonstances les principes fondamentaux de la Validation®.
  • d’adopter une attitude professionnelle bienveillante fondée sur l’empathie, pour accompagner les personnes atteintes d’affection neurodégénérative qui lui sont confiées
  • de mettre en œuvre les techniques de communication appropriées aux profils psychocomportementaux correspondants à chaque phase de l’étape de Résolution de Naomi Feil.
  • De mettre en œuvre ces compétences acquises en tant que référent exemplaire au sein de l’équipe et sous la responsabilité de l’encadrement médical et soignant.
  • d’être un élément moteur pour susciter et entretenir une dynamique de projet partagé.

Conditions de la participation :

  • Assister à chaque journée de formation soit 13 jours au total.
  • Avoir accès à une institution ou à un centre où le participant pourra rencontrer des personnes âgées en perte d’autonomie psychique pour mettre en pratique la Validation® entre chaque module (cf. travail inter session).
  • Constituer un rapport écrit de ce travail, effectué entre les différents modules et qui sera remis au formateur pour être évalué.

    Ce travail est un des prérequis à l’obtention de la certification de praticien en Validation®. L’agent devra effectuer 29 comptes-rendus écrits de ses entretiens avec des personnes désorientées de l’établissement d’accueil, à raison d’un par semaine. Ces rapports correspondent à la retranscription d’entretiens avec des personnes présentant chacun des différents profils psychocomportementaux.
    Ce travail effectué entre chaque module, nécessite de disposer d’une heure et demie par semaine : 10 à 30 min’ d’entretien avec la personne âgée, une heure de rédaction du compte-rendu avec une auto-évaluation. Le tout sera envoyé aux formateurs qui fourniront un feed-back.

Public concerné :

Toute personne intervenant à titre professionnel ou personnel auprès de personnes âgées en perte d’autonomie psychique et/ou physique : aidant familial, aidant professionnel à domicile, I.D.E., aide-soignant, A.S.H, kinésithérapeute, ergothérapeute, assistante sociale, psychologue, médecin…

Durée de la formation :

La formation se compose de 13 jours répartis en 5 modules : trois modules de trois jours (modules 1, 4 et 5) et deux modules de deux jours (modules 2 et 3).
Nombre de participants : 10 personnes minimum, et un maximum de 18 personnes.

Intervenants :

Deux enseignants certifiés pour enseigner la Validation®.
Tous deux professionnels du milieu sanitaire, social et médicosocial, exerçant ou ayant exercé une activité professionnelle de terrain dans le champ de la gérontologie, et ayant une pratique d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie psychique.
Les deux enseignants certifiés sont présents pendant la totalité de l’action de formation.
Un troisième enseignant certifié est sollicité pour le module d’évaluation finale, afin d’en assurer l’objectivité.

Coût* :

1417 €par personne en inscription individuelle
1872 € par personne en inscription professionnelle
Le prix est fixé pour l’ensemble des 13 jours de formation.
Si le stagiaire a fait la formation aux Bases, une journée sera offerte.

*Le coût comprend les frais pédagogiques, les frais de déplacement et l’hébergement des formateurs.

Contenu du cours :

Le programme de formation de praticien en Validation® dispensé par notre organisme est référencé comme programme de développement professionnel continu (DPC) auprès de l’OGDPC sous le matricule 4576.
Il est également conforme aux critères définis par le Comité pédagogique dans le référentiel qualité du VTI, ” Validation® Training Institute”, de Cleveland (Ohio – USA).

Vous pouvez vous inscrire dès à présent en remplissant notre formulaire en ligne.

Premier module

Première journée :

Accueil des participants.
Recueil des attentes et difficultés des agents en rapport avec la prise en soin et l’accompagnement dans le secteur psycho gériatrique.
Mise en place du cadre de travail pour ces modules de formation : définition et origines de la méthode de Validation®.
Effets attendus de la Validation® :

  • Pour la personne âgée.
  • Pour le soignant.

Processus et principes de la Validation® :

  • Les théories humanistes qui sous-tendent la pratique de la Validation®.
  • Les auteurs de référence dont la méthode de Naomi Feil s’inspire : Rogers, Freud, Jung, Piaget, Maslow, Erikson, Penfield, Bandler et Grinder, Watzlawick…

Apports de Carl Rogers :

  • Se centrer et respecter la zone de confort,
  • Faire preuve d’authenticité et de congruence,
  • Adopter un présupposé positif inconditionnel,
  • Observer une attitude de non-jugement,
  • Créer et entretenir une relation de confiance pour accompagner.

 Acquérir l’attitude de base de la Validation® :

  • Développer un savoir-être professionnel et bienveillant,
  • Observer le non verbal et écouter la personne âgée,
  • Accueillir le comportement comme un langage,
  • Accompagner la personne présentant des comportements difficiles :

Deuxième journée :

Approfondissement des postulats et des principes de base de la Validation®.
Reconnaître la manifestation et accompagner l’expression :

  • des émotions : référence à Freud et Jung.
  • des besoins humains fondamentaux : hiérarchie des besoins de Maslow et leur identification chez le grand vieillard, pour y répondre en respectant le rôle de soignant et ses propres limites et besoins.
  • des grandes étapes du développement humain : référence aux tâches de vie d’Érik Erikson.
  • de l’étape de Résolution décrite par Naomi Feil.

Reconnaître l’usage des symboles par les personnes âgées.
Spécificités des “vieux-vieux” désorientés selon Naomi Feil :

  • l’incidence des pertes sensorielles.
  • Les différences avec la maladie d’Alzheimer à début précoce.

Troisième journée :

Introduction des 4 phases de la Résolution de Naomi Feil.
Expérimentation en petits groupes, des premières techniques de communication employées dans la Validation® :

  • La reformulation
  • Le questionnement
  • La réminiscence

Présentation de la première phase de la Résolution, dite de “Mal Orientation” : reconnaître les manifestations psycho corporelles et les comportements associés.
Démonstration pratique des techniques utilisées à cette phase.

Consignes pour le travail d’intersession.

Rapport d’entretien :
Programmer une rencontre avec une personne âgée de son choix, présentant les caractéristiques de la phase 1 :
Récolter de l’information sur son histoire de vie.
Remplir la fiche de compte-rendu d’entretien et l’auto-évaluation pour chaque entretien.
Adresser ce rapport au formateur.
Lors de l’épreuve finale, le dossier du stagiaire devra comporter un minimum de 29 fiches d’entretiens avec des personnes âgées, dont 9 avec une personne en phase 1.
Durée de l’entretien
 : 30 min maxi
Fréquence : 1x/ semaine
Réaliser la vidéo d’une rencontre : des consignes sont remises à chaque stagiaire ainsi que des demandes d’autorisation de filmer. Ces supports ne sont utilisés que dans le cadre de la formation, dans le respect de la confidentialité.

Deuxième module

Première journée :

Retour d’expériences relatif au travail intersession corrigées durant le travail intersession.

  • Études de cas issus de l’expérience des stagiaires avec une personne en phase 1.
  • Évaluation des vidéos réalisées par les participants.

Mise en lumière des relations entre les observations sur le terrain et les présupposés de la méthode de Validation®.
Évaluation des effets sur l’amélioration de la pratique professionnelle des stagiaires et sur le comportement des personnes accompagnées.

Deuxième journée :

Présentation théorique de la phase 2, dite de “la confusion temporelle”.
Démonstration pratique des techniques utilisées à la phase 2 :

  • Dire l’émotion avec émotion
  • Questionner par l’extrême et l’opposé
  • L’ambiguïté

Consignes pour le travail d’intersession.

Rapport d’entretien :
Programmer une rencontre avec une personne âgée de son choix, présentant les caractéristiques de la phase 2 :
Récolter de l’information sur son histoire de vie.
Remplir la fiche de compte-rendu d’entretien et l’auto-évaluation pour chaque entretien.
Adresser ce rapport au formateur.
Lors de l’épreuve finale, le dossier du stagiaire devra comporter un minimum de 29 fiches d’entretiens avec des personnes âgées, dont 8 avec une personne en phase 2.
Durée de l’entretien : 20 min maxi
Fréquence : 1x/ semaine
Réaliser la vidéo d’une rencontre : cf module 1

Troisième module

Première journée :

Retour d’expériences relatif au travail d’intersession :
– Études de cas issus de l’expérience des stagiaires avec une personne en phase 2.
– Évaluation des vidéos réalisées au cours des entretiens.
Mise en lumière des relations entre les observations sur le terrain et les présupposés de la méthode de Validation®.
Approfondissement de la technique au travers de jeux de rôle et renforcement du bagage théorique en fonction des besoins.
Évaluation par les formateurs des effets sur l’amélioration des pratiques professionnelles et sur le comportement des personnes accompagnées.

Deuxième journée :
Le développement psychomoteur de l’enfant selon Jean Piaget et la régression psychomotrice du sujet âgé vue par Naomi Feil : points communs et différences.
Présentation théorique de la phase 3, dite “des mouvements répétitifs”.
Démonstration et pratique des techniques utilisées dans la phase 3 :
– Le miroir
– La chanson
– Le toucher

Rapport d’entretien :
Programmer une rencontre avec une personne âgée de son choix, présentant les caractéristiques de la phase 2 :
Récolter de l’information sur son histoire de vie.
Remplir la fiche de compte-rendu d’entretien et l’auto-évaluation pour chaque entretien.
Adresser ce rapport au formateur.
Lors de l’épreuve finale, le dossier du stagiaire devra comporter un minimum de 29 fiches d’entretiens avec des personnes âgées, dont 7 avec une personne en phase 3.
Durée de l’entretien : 10 min maxi
Fréquence : 1x/ semaine
Réaliser la vidéo d’une rencontre : cf module 1

Quatrième module

Première journée :
Retour d’expériences relatif au travail d’intersession.
– Études de cas issus de l’expérience des stagiaires avec une personne en phase 3.
– Évaluation des vidéos réalisées au cours des entretiens.
Recueil et réponse aux questions suscitées par la mise en pratique sur le terrain.
Mise en lumière des relations entre les observations sur le terrain et les présupposés de la méthode de Validation®.
Approfondissement de la technique au travers de jeux de rôle et renforcement du bagage théorique en fonction des besoins.
Évaluation par les formateurs des effets sur l’amélioration des pratiques professionnelles et sur le comportement des personnes accompagnées.

Deuxième journée :
Présentation théorique de la phase 4, dite de “vie végétative”.
Démonstration et pratique des techniques utilisées en phase 4 :
– Le toucher : les ancrages kinesthésiques pour prendre soin : quand ? Comment ? Qui ?
– La musique et le chant : Pour qui ? Quoi ? Quand ?
– La stimulation sensorielle : odeurs, textures, couleurs, sons. Qui ? Comment ? Quand ?

Troisième journée :
Révisions théoriques : questions/réponses et discussion.
Autres approches non médicamenteuses d’accompagnement et de soins de la personne âgée en perte d’autonomie : évocation rapide des principes, objectifs et indications respectifs.
La Réorientation dans la réalité ;
– Le Snoezelen ;
– La Remotivation ;
– La Réminiscence ;
– Les groupes de parole et groupes d’activités.
Place de la Validation® parmi ces approches : points communs et différences.
Combinaisons possibles et critères d’orientation des choix.

Rapport d’entretien :
Programmer une rencontre avec une personne âgée de son choix, présentant les caractéristiques de la phase 2 :
Récolter de l’information sur son histoire de vie.
Remplir la fiche de compte-rendu d’entretien et l’auto-évaluation pour chaque entretien.
Adresser ce rapport au formateur.
Lors de l’épreuve finale, le dossier du stagiaire devra comporter un minimum de 29 fiches d’entretiens avec des personnes âgées, dont 5 avec une personne en phase 4.
Durée de l’entretien : 5 min maxi
Fréquence : 1x/ semaine
Réaliser la vidéo d’une rencontre : cf module 1

Cinquième module

Première journée :
Analyse de la pratique et retour des expériences colligées durant le travail intersession.
– Études de cas issus de l’expérience des participants avec une personne en phase 4.
– Évaluation des vidéos apportées par eux.
Recueil et réponse aux questions suscitées par la mise en pratique sur le terrain.
Mise en lien de l’expérimentation sur le terrain avec les principes et buts de la méthode de Validation®.
Évaluation finale :
La pratique : Vidéos d’examen préparées par les stagiaires au regard de la grille d’évaluation officielle de VTI, connue des participants depuis le début de la formation.

Deuxième journée :

Poursuite de l’évaluation finale de la pratique de la Validation® :
– Visionnage des vidéos d’examen ;
– Ou entretien avec une personne âgée désorientée en situation réelle.

Troisième journée :

Les connaissances théoriques de la Validation®:
Courte présentation des études de cas réalisées par les stagiaires.
Remise des diplômes certifiés par VTI aux stagiaires ayant satisfait aux critères officiels de réussite :
– Étude de cas : 75 % minimum sur le total des points possible ;
– Pratique : 75 % minimum sur le total des points possible ;
– Remise d’un rapport complet de travail d’intersession, soit un minimum de 29 entretiens répartis entre les 4 phases : 9, 8, 7, 5.